Rechercher

Retour sur mes superbes expériences durant la semaine du goût

Durant la semaine du goût 2021, du 11 au 17 octobre, j’ai réalisé plusieurs interventions auprès des enfants pour les sensibiliser au goût, à l’ensemble des sensations qu’ils peuvent ressentir et à la dégustation de chocolat noir.



Lundi 11 octobre - Découvrir le chocolat noir 100% avec une classe de CM2 à Nantes.

La semaine du goût 2021 - Logo

Avec des demi-classes de 10 élèves de CM2 nous avons exploré le sens du goût et l’origine du chocolat. Un peu comme dans l’Atelier Goûtologie, nous avons vu l’évolution de la fleur de cacaoyer en cabosse, puis en fèves séchées et enfin en chocolat.


Mon objectif était de leur faire découvrir l’amer au travers d’une dégustation de chocolats noirs et puissants. Je m’attendais à ce que l’expérience ne soit pas forcément facile et agréable pour tous (l’amer étant une saveur que l’on apprend à aimer et qui peut être rebutante pour les enfants). Pour commencer je les ai donc prévenus et les ai accompagnés à déguster un chocolat d’Amazonie à 100%, sans aucun sucre donc.


J’ai été particulièrement surprise de voir que les enfants n’ont pas recraché (c’était une possibilité avec un chocolat très fort, un peu amer et sans sucre, j’avais même prévu les serviettes). Au contraire, ils ont aimé ! Sur 10 élèves, seulement 2 n’ont pas aimé et ont fait la grimace. Le reste du groupe a bel et bien aimé. Ils ont raconté que le chocolat avait goût de terre, de torréfié, de boisé, de chocolat, de poudre de cacao. Ils ont trouvé plein de vocabulaire que je ne leur avais pas donné, et ils l’ont trouvé seul.


Ensuite, je leur ai fait déguster un chocolat de Grenade à 64%, et là surprise ils ont dit : “ah... il y a du sucre”. Deux élèves qui avaient particulièrement aimé le chocolat 100% ont trouvé celui là trop sucré et l’ont moins aimé. Cette expérience était intéressante car dans leur quotidien, ils ne mangent pas ce type de produit. Je les ai trouvés tous très attentionnés, c’était un moment très agréable et pédagogique que j’ai adoré vivre avec eux. À renouveler !


Avec une posture de dégustation à leur écoute, les enfants peuvent donc apprécier de bons produits, peu sucrés, forts en goût voir en amertume; c’est un plaisir de partager de tels moments avec eux.


Mercredi 13 octobre - Des ateliers du goût pour les parents et les enfants à l’École Buissonnière, à Trentemoult.


Photo de l'École Buissonnière à Trentemoult
L'École Buissonnière à Trentemoult

Dans le cadre de cette semaine du goût, je souhaitais partager avec tous l’expérience du goût que nous proposons à l’Atelier Goûtologie. Ainsi avec l’École Buissonnière, lieu de coworking de Trentemoult, nous avons organisé des portes ouvertes pour accueillir des ateliers parents-enfants.


J’ai donc accueilli des parents et leurs enfants pour échanger ensemble sur la composition d’un chocolat :

  • Combien y a t-il de sucre dans le chocolat ?

  • Comment fonctionne les sens du goût ?

  • Pourquoi chacun a des sensations différentes ?

  • Pourquoi parents et enfants ne vont pas vivre la même chose ?

Nous avons échangé sur le goût et l’olfaction et donc l’importance de se promener et d’identifier les odeurs, mais aussi l’importance de créer des contextes agréables pour construire son palais et rendre tous ces goûts acceptables. Par exemple, se balader en forêt en famille est une occasion unique pour apprendre à identifier l’odeur du bois, du sous-bois, des champignons, de la végétation...


Nous avons mis en avant l'importance de faire du repas un moment convivial et d’avoir un environnement bienveillant au sein duquel l’enfant pourra développer son goût en sécurité. Et bien sûr, nous avons dégusté des chocolats au lait plein de saveurs. Parents et enfants sont repartis émerveillés.


Jeudi 14 octobre - les pouvoirs de la dégustation avec une classe de primaire, à Gèvre.


Cette intervention a eu lieu dans un cadre scolaire adapté aux enfants en difficultés dans le système classique, avec sept élèves. Je savais que je ne pouvais pas faire un atelier ordinaire, les enfants ayant besoin de bouger et de varier les activités. Je me suis donc mise à l’écoute et je me suis adaptée. J’ai commencé par me présenter, les regarder et prendre soin d’eux. On s’est installé sur une petite table et nous avons commencé par déguster un chocolat au lait.


On avons redécouvert ensemble le toucher, la vue puis l’odorat. J’avais également avec moi des citrons et des bananes qui leur ont permis d’expérimenter ces sens. J’ai parlé ensuite de la langue, des saveurs et de l'amertume variable du chocolat.


Photos de mini-tablettes de chocolat noir

Ensuite, j’ai fait une deuxième dégustation d’un chocolat de Grenade 65%, qui a été apprécié. Puis, j’ai expliqué la culture du cacao. Nous sommes passés à un chocolat à 70%. Je leur ai fait regarder le chocolat : les formes, les traits, le symbole sur le chocolat, la couleur. Je les ai fait couper le chocolat en quatre, puis choisir un morceau. Ils étaient concentrés et passionnés. Je les ai accompagnés dans la première dégustation. Toucher, premier nez, deuxième nez, mettre en bouche et laisser vivre. À ce moment, j’ai eu des élèves apaisés, chacun s'est exprimé. Un deuxième morceau, ils sont allés un peu plus loin dans leur sensations. Puis, un troisième et là j’avais des yeux d’enfants pétillants, relâchés, même les encadrants étaient heureux de voir leur élèves aussi heureux de cette expérience. Ils vivaient quelque chose à l’intérieur d'eux-mêmes et certains l'exprimaient verbalement.


J’ai trouvé ce moment magnifique et magique. Ils sont restés concentrés sur l’atelier pendant 45 minutes, ce que les encadrants ont trouvé exceptionnel. Ayant l’habitude de faire des ateliers de médiation avec les animaux, ils m’ont dit que j’avais réalisé un atelier de médiation avec le chocolat. J’étais moi même surprise de voir ces enfants s’apaiser et leurs yeux pétiller avec si peu de chocolat. L’atelier s'est arrêté et chacun est reparti à ses activités dans un grand calme.


Je suis ressortie de cette séance grandie. C’était la première fois que j’organisais un atelier dans ce cadre. Cela m’a fait beaucoup de bien de pouvoir partager l’expérience du chocolat avec ces enfants.


Vendredi 15 octobre - Le plaisir de la dégustation avec une classe de CE2, à Saint Herblain.


Me voilà de retour dans une école nantaise, comme lundi: l’expérience du goût et du chocolat a été un plaisir à partager avec des enfants passionnés, attentifs, épatants et plein de surprises.


Je parle de mon histoire : quand j’étais petite, ma maman me disait que j’étais une vraie gourmande et qu’un jour j’épouserai un pâtissier. J’ai grandi et j’ai rencontré un jeune homme, boulanger pâtissier, qui est devenu aujourd’hui mon mari. J'ai expliqué comment le goût est devenu une passion et comment aujourd’hui je partage mon expérience aux enfants et aux adultes.


Puis, nous avons parlé de l’histoire du chocolat, du sens du goût et de sa complexité. Nous avons ensuite dégusté un chocolat noir 100% d’Amazonie. C’est toujours aussi impressionnant de voir les enfants à l’écoute de leurs sensations. Certains visages montrent qu’ils vivent des instants puissants et profonds.


Puis les yeux brillent, les corps se posent, l’excitation du départ se dissout. Le regard tendre des enseignants sur les élèves est aussi très attendrissant. Il se passera une heure ! En une heure, j’ai transmis et fait expérimenter la posture du dégustant et aider ces élèves à lire, entendre, toucher du doigt les notes aromatiques qu’ils sont en train de vivre.


Ce que je retiens de cette semaine du goût


Je garde en moi les regards pétillants des enfants, les visages qui vivaient le chocolat, de la maternelle au CM2. J'ai adoré voir des petits de maternelle apprécier du chocolat noir 100% alors qu’ils sont “supposés” être attirés par le sucre. Après cette semaine d’expériences très positives avec la semaine du goût, je souhaite d’autant plus réaliser des ateliers à destination des enfants. Une fois dans la bonne posture de dégustation, leurs sensations sont vives, rafraîchissantes et justes.


Si vous souhaitez en savoir plus, j’ai réalisé un live Instagram justement à destination des parents. Vous pouvez également me retrouver pour des ateliers Parents-Enfants ou des ateliers Jeunes Parents. Ces ateliers sont organisés à la demande, vous pouvez me contacter par email, directement sur mon site ateliergoutologie.com, ou par téléphone au 06 85 06 19 70.